Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Abyss-ex-pressions

Abyss-ex-pressions

Des tournois de Slam au rap en passant par la prose. Premières scènes à Reims, je m'amuse à Nice depuis peu;-)

Publié le par Abyss
Publié dans : #Les brèves du balcon
Les brèves du balcon

Les brèves du balcon, c'est le petit que j'écris épisodiquement.

Je le publie sur le site lesbrevesdubalcon.com

Je ne publierai pas les épisodes sur ce blog, mais je tiendrais à jour dans cet article l'avancée de mes publications concernant ce sujet.

Vous pourrez retrouver facilement les liens du dernier épisode ou vous en étiez peut-être resté, si vous me faites cet honneur de prendre le temps de lire cette histoire.

Si vous y prenez un minimum de plaisir, j'en serai d'autant plus heureux!

Merci à vous, bonne lecture, n'hésitez pas à partager si vous aimez, et à laisser vos commentaires, quels qu'ils soient. C'est toujours intéressant d'avoir vos retours.

Bises

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Abyss
Publié dans : #La petite pensée du jour
Samedi 19 août 2017 - La petite pensée du jour - 16 mesures en -UR

J’mesure mon écriture à la césure
Comme contremesure à la démesure.
Les mots sont ma peinture et la toile mon futur.
J’reste un homme nature, y’a quelques ratures,
Je ne suis pas doué pour faire bonne figure.
Je sature si on me censure.
Me taire est une torture
Donc ce n’est pas ma posture.
Je suture mes blessures 
Sans écouter les injures des ordures.
J’porte une armure contre leurs morsures,
Je les renvoie à leur twittérature.
J’ai la culture de l’aventure,
J’ai la force de la littérature.
J’fracture le murmure du côté obscur
J’ai choisi d’être en rupture. 

Voir les commentaires

Publié le par Abyss
Publié dans : #La petite pensée du jour
Dimanche 13 août 2017 - La petite pensée du jour - Testament

Ce texte mérite une explication avant d'être lu.

Aucune raison de s'inquiéter! À ma connaissance, tout va bien!

Le sujet est un peu gênant, un peu tabou, c'est pourquoi j'écris dessus sincèrement.

N'ayant pas spécialement l'intention que se texte devienne une réalité trop rapidement, je ne tenterai pas le diable à l'enregistrer, du moins pas encore.

Toujours est-t'il que s'était un exercice intéressant et qu'il m'a appris beaucoup.

Bref qui ne se pose pas un jour ce genre de questions?

En attendant de vous croiser ou vous revoir, comme on dit chez nous,

Prenez soin de vous, et d'ici là, restez vivants!

Immortel, je ne le suis pas.
J'ai finis par en prendre conscience.
Mourrir ne m'effraie pas.
C'est être réduit au silence
Qui ne me convient pas.
Depuis quelques temps, j'y pense.
Je veux aller au bout de la danse.
Avoir le sentiment d'en avoir terminé,
D'avoir tout donné.
C'est pourquoi depuis quelques jours
J'ai saisi mon stylo pour écrire comme je respire.
J'ai besoin d'offrir de l'amour
Avant de partir.
Je veux qu'on puisse se dire,
Il est allé au bout, il a fait le tour,
Même si c'était trop court.
J'veux laisser un peu de moi
À ceux qui ne m'oublieront pas,
À ceux qui ont besoin de moi.
J'veux laisser mon sourire,
Mon espoir infini,
Que vous puissiez vous en servir.
Ne me pleurez pas,
Souriez pour moi.
Seul le bonheur vous va.
Allez le caresser pour moi.
Profitez en à chaque fois
Des qu'il passe à portée de vos doigts.
Et quand ça ne va pas,
N'oubliez pas, 
On ne faiblis pas.
L'avenir, c'est droit devant!
Je suis resté derrière,
Souriez, ne vous arrêtez pas, montrez vos dents
Ne vous arrêtez pas,
Je l'ai eu ma vie au bord de la mer.
Je sais c'est chiant,
Vous ne vous y attendiez pas,
Je vous rassure on ne s'y prépare pas,
Dans le fond je serai toujours un peu la.
Vous me trouverez toujours quand il le faudra,
J'ai laissé des traces de ce qu'il y a au fond de moi.
Je n'ai jamais abandonné ma force,
Même si elle a finit par me quitter.
Prenez ma passion,
Qu'elle vous pousse jusqu'au bout du plus long des tunnels.
Même en ses jours les plus moches, faite que la vie reste belle.
Il y aura toujours un peu de lumière pour se remettre en selle.
C'est le positif enfermé dans le négatif qui nous en délivre.
Voyez le meilleur dans tout, soyez ivre de vivre.
Si je ne le termine pas, finissez d'écrire mon livre.
Il n'y a pas d'histoire sans fin, 
Alors ne soyez pas chien,
Amusez vous bien,
Faites le, que je ne reste pas sur ma faim.
Faite moi rêver.
Suffisamment, que j'ai au moins envie d'être parmi vous ici bas!
Je ne sais pas si je regrette ou pas d'avoir laissé ou non un bout de chou derrière moi.
Et surtout j'oubliais, brûlez moi, envoyez moi nager une dernière fois,
Et allez faire un truc que j'aime, je vous laisse au choix:
Buvez un bon café, un bon rhum ou un bon whisky.
Mangez une bonne glace,
Allez vous asseoir dans le sable pour regarder la mer,
Et en champagne comme pour un anniversaire.
Prenez un blanc de blanc, et trinquez en souriant.
De toute façon vous n'avez pas le choix,
Acceptez que ceci soit mon testament.
Je vous embrasse tendrement.
Je vous aime...
Enfin, y'en a qui sont la, je ne les aime pas vraiment.
Si vous doutez de mes sentiments
À votre égard c'est que vous pouvez partir maintenant.

Signé Teddy, 
Bon vivant qui concluera
Par cette phrase:
Surtout "Restez Vivant".

 

Voir les commentaires

Publié le par Abyss
Publié dans : #La petite pensée du jour
Samedi 12 août 2017 - La petite pensée du jour - va

Allez ! Sors !
Va donc respirer dehors,
Tu sembles remonté comme un ressort!
Lève-toi du canapé, bouge ton corps,
Arrête de faire le mort.
Change de décors,
Va voir la faune, la flore
Ou va pratiquer un sport.
Sculpte ton corps.
Reste pas vautré comme un porc.
Marche, cours, saute, encore et encore.
Tu n’es pas près d’arriver à bon port
Si tu restes là et que tu dors
Prends la porte, avant que je te jette par-dessus bord.
Sa poignée est un passeport
Vers la vie et ses trésors.
Bâbord, tribord
Navigue vite sur les eaux vives de la vie avant qu’elles ne s’évaporent.
Va rencontrer des butors, des pécores
Et des gens en or.
Tu auras parfois raison et parfois tort.
Examine le ciel, trouve Alcor.
Je n’en sais rien, pars à la chasse au Minotaure.
Creuse, trouve des os de dinosaure.
Jette des sorts, cours dans les escalators.
Va tout boire, tout manger, tu es omnivore.
Alors, ne te gêne pas, dévore!
Fais du bruit, sois sonore.
Imite même s’il le faut le chant du Castor!
Fête chaque instant, que le sol tremble très fort. Va te perdre dans le donjon d’un château fort
Ris, pleure, cris, du haut d’un phare ou d’un sémaphore.
Ne te prends pas trop au sérieux, c’est trop hardcore!
Il y en a qui en sont mort!
Respecte les autres surtout les séniors
Mais ne te laisse pas faire, tu n’es pas un Nestor.
Mille milliards de mille sabords
Explore, améliore, entre, sort
Mais ne reste pas dans le corridor,
Aime ce que tu veux, Éléonore, le nord ou le Périgord
Aime ce que tu veux la musique, le théâtre, la danse ou que sais-je encore. 
Écoute mieux que moi les cours sur Pythagore
Mais si tu fais le pitre, je suis d’accord.
Trouve juste ta voie, mais méfie-toi de ce qui sort de la boite de Pandore.
Fais tes choix, je crois, en toi sans effort. 
Va, vis avant que viennes te chercher le croque-mort.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog