Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Abyss-ex-pressions

Abyss-ex-pressions

Des tournois de Slam au rap en passant par la prose. Premières scènes à Reims, je m'amuse à Nice depuis peu;-)

Publié le par Abyss
Publié dans : #Slam

J’voulais vous dire

C’que vous êtes pour moi.

J’voulais vous dire

Ne me laissez pas.

J’voulais vous dire

Que ça ne m’plait pas.

J’voulais vous dire

Ne partez pas.

J’voulais vous dire

Que j’y crois.

J’voulais vous dire

Ensemble, gagnons ce combat.

J’voulais vous dire

Faites-le pour moi.

J’voulais vous dire

Tout ça.

J’voulais que vous ne souffriez pas

J’voulais vous dire

Que j’ne pleurerai pas

J’voulais le dire

Même si je n’y parvenais pas.

 

J’voulais vous entendre dire

Que vous partiez heureux,

D’avoir vécu vieux,

Que vous me confiez la planète bleue.

Que j’devrai réaliser mes vœux

J’voulais les entendre dire

Qu’ils ne me quitteront pas des yeux

Même si c’est des cieux.

J’voulais les entendre dire

Que j’devrai faire au mieux sans eux.

Mais moi j’fais ce que j’peux

Et ça ne me suffit pas…

 

Car j’voudrais vous dire

Que j’ne vous en veux pas

J’voudrais vous dire

Que vous êtes trop loin de moi.

J’voudrais vous dire

Que je ne vous oublie pas.

J’voudrais vous dire

Merci d’avoir mis en moi

Vos espoirs.

J’voudrais vous dire

Pardonnez-moi

Si je n’étais pas là.

J’voudrais vous dire

Que j’fais tout

Pour que vous soyez fier de moi.

J’voudrais vous dire

Que vous me manquez

J’voudrais vous dire

Que ça m’fais chier.

J’voudrais vous dire

Prenez-moi dans vos bras.

J’voudrais vous dire

Rassurez-moi, conseillez-moi.

J’voudrai vous dire

Que j’ai manqué de temps

J’voudrais pouvoir changer le passé,

M’assurez que vous étiez sans regrets.

 

J’voulais venir vous voir

Avant qu’il soit trop tard,

Voir votre sourire briller au bout du couloir.

J’voulais savoir quelles paroles

Vous vouliez me laisser en mémoire.

J’voudrais pouvoir écouter toutes vos histoires.

 

J’voulais venir,

J’passais mon temps à vous écrire

Sans que vous puissiez me lire.

Je cherchais les mots et gaspillais notre temps.

Oui j’étais gamin et pas prêt :

Comment affronter votre disparition ?

Personne n’a pu m’apprendre cette leçon.

Aujourd’hui, je suis seul face à mes démons.

J’voudrais vous avouer

Qu’on se sent toujours trop con

Dans cette situation…

 

Je voulais vous dire

Que j’vous aime,

J’voulais que vous le sachiez.

 

Pour honorer ceux qui ne sont plus vivant,

J’me dois de vivre pleinement.

 

 

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog